bandeau_travail_equitable
Dossier : éthique et déontologie

Pour une charte du travail équitable

Article tiré du dossier consacré à l'éthique et à la déontologie, paru dans le numéro Printemps 2016 du journal de l'IFY. Par Roland Germser - Enseignant indépendant, lignée IFY. Mis en forme par Lucie Rabahi.

Dossier : éthique et déontologie

Le yogin recherche lʼéquilibre entre lʼéthique et la liberté. Rémunéré en nature ou en écus, le prof de yoga connaît donc lʼéthique tout en sachant quʼelle ne paye ni le panier bio, ni lʼavion pour Chennai. Ce qui amène la question : « Lʼentreprise de yoga peut-elle être éthique ET prospère ? »

L’enseignement du yoga comporte trois dimensions. La première est l’enseignement en lui-même : authenticité, globalité, adaptation, nombre dʼélèves, publics. La deuxième concerne le statut de l’enseignant : bénévole, retraité, indépendant, salarié, ancienneté, niveau. La troisième relève du montage (ou de l’organisation de l’entreprise) : tarifs, partenariats, subventions, implantation, numérus clausus. Explorons le champ bien matériel de l’entreprise de yoga et essayons d’utiliser notre discernement (viveka) pour appréhender les différentes situations. Et pour commencer, une petite histoire où concurrence déloyale et collusions tiennent le pavé haut.

Quarante dans une caverne

Sita vend des cours à 5 € de l’heure : « Elle ne veut pas vivre du yoga. » Posture éthique de prime abord ; mais qu’en est-il lorsque cette même personne reçoit un salaire ou une retraite de la fonction publique ? Salaire ou retraite que ne perçoit pas l’enseignant de yoga en profession libérale… Je lui en ai parlé, satya oblige (1). Quelques temps plus tard, ulcérée, Sita vient me dire quʼelle a protesté en haut lieu du cas dʼun autre prof (Pancho Baba, même pas du coin) aidé par la mairie. Tout le gratin y est, et beaucoup des anciens élèves de Sita (qui ont donc trouvé encore moins cher, les infidèles) ! Ils sont quarante dans cette caverne, à payer 15 €/mois, la mairie complétant à hauteur de 15 € par personne et par cours. Pancho Baba gagne donc dans les 2400 €/mois (2) avec un seul cours de « yoga » industriel hebdomadaire.

Il y a un « mantra », courant dans la sphère du yoga, qui dit et répète que les choses « sont » ou qu’il faut « laisser être ». Il me semble que tant que le réel nʼest injuste que pour autrui, on lʼaccepte très philosophiquement, jusquʼà se sentir un jour concerné…

Interne et externe

Le cadre éthique des « observances », yama, et des « réfrènements », niyama, peut nous aider. Yama, le champ de la relation entre l’autre et soi, est le premier cité des huit membres du yoga de Patañjali (YS II. 29). Explicité par la suite (YS II. 30 et 31), il englobe des problématiques philosophiques, existentielles et comportementales. Ce que cherche le yogin, ce nʼest pas seulement le samādhi, la « capacité psychique dʼintégration », qui est interne, mais bien aussi les yama, observances dans la relation à lʼautre, qui sont externes. Lʼutopique ahimsā, lʼabsence de volonté de nuire, relève des yama. C’est le premier aspect cité (YS II. 30) et il est souvent considéré comme le plus important. Lʼéthique, art externe, pourrait-elle constituer un but du yoga ?

Un code commun

Et en ce cas, les montages industriels où la globalité du yoga est expédiée au profit dʼune réduction vendeuse sont-ils éthiques ? Le grand yoga de Patañjali mérite sa distinction et que nous méditions sur la paire pédagogique « authenticité – abondance ». Est-il éthique de confier tout ou partie dʼune formation, moins agréable, moins valorisante ou moins rentable, à des subalternes moins… payés ? Lʼéquité est un point récurrent de lʼéthique et souffre dʼabus. Oui au partage des tâches et des fruits. Non aux castes ! La sagesse serait de travailler à un code commun, une « charte du travail équitable », qui pourrait s’inspirer sans raideur des yama et niyama pour rendre éthique l’enseignement du yoga dans ses trois dimensions : enseignement, statut et montage.

(1) Satya, l’idée de vivre dans la vérité et de la faire vivre, deuxième principe des yama cité après ahimsā (YS II. 30).

(2) Estimation non contractuelle.

Roland Germser – Enseignant indépendant, lignée IFY

Mis en forme par Lucie Rabahi